Tout comprendre sur la LOA

LOA est l’acronyme de Location avec Option d’Achat. Ce type de contrat, également appelé « leasing », propose de louer un bien. Dans le domaine de l’automobile, cette solution permet à l’automobiliste qui a un budget limité de payer l’utilisation d’un véhicule par mensualité (avec ou sans apport au préalable), et à termes d’en devenir propriétaire. Les experts Opteven se sont penchés sur le sujet pour tout vous expliquer sur ce principe.

 

Comment fonctionne la LOA ?

La Location avec Option d’Achat fonctionnement dans un premier temps comme un crédit auto. Le souscripteur paye des loyers mensuels tout en profitant de son véhicule. De son véhicule ? Non, Plutôt d’un véhicule. Voilà la première différence avec le prêt auto classique, l’utilisateur n’est pas le propriétaire du véhicule pendant les périodes de mensualités. C’est l’organisme de location qui l’est.

Seconde différence, au terme du contrat, qui dure en général entre 2 et 5 ans, il devra s’acquitter de la dernière mensualité mais aussi d’une somme supplémentaire pour lever l’option d’achat s’il souhaite garder le véhicule. C’est seulement à ce moment que le locataire du véhicule en devient propriétaire.

 

Le contrat de LOA doit contenir obligatoirement certaines informations comme :

  • La mention des deux parties
  • La date et la durée de l’offre de location
  • Le type et la valeur du véhicule au moment de la signature
  • Le kilométrage prévu pendant le contrat
  • Le montant et le nombre mensualités
  • Le montant du dépôt de garantie
  • Le montant de la levée d’option d’achat
  • Le montant total de l’opération TTC

 

Avec le leasing, tout comme pour une acquisition classique de véhicule, le locataire prend à sa charge les frais de carte grise (certification d’immatriculation).

 

LOA : avantages…

La LOA comporte de nombreux avantages pour le conducteur :

  • Permet l’utilisation d’une voiture sans s’engager à acheter le véhicule.
  • Permet d’étaler son financement et de profiter de mensualités souvent moins importantes qu’avec un crédit auto classique.
  • Permet de bénéficier d’un large choix d’automobiles récents et de conduire des modèles de gammes supérieures à ce que l’on pourrait prétendre en achetant comptant.
  • Permet de lisser le financement et donc de profiter du véhicule même avec un budget serré. En outre, certains professionnels ne demandent pas de dépôt de garantie au début du contrat.
  • Permet de bénéficier de services en option proposés à la signature du contrat, comme l’entretien ou l’assistance. L’utilisateur n’est pas forcément obligé d’aller chercher ce type de garanties ailleurs.

 

…et inconvénients de la LOA

Mais bien entendu, la Location avec Option d’Achat comporte aussi des inconvénients :

  • En cas d’achat du véhicule à la fin du contrat, le leasing revient en général un peu plus cher qu’un crédit auto classique.
  • Un niveau de kilométrage est défini au préalable du contrat. En général il est adapté au besoin du locataire. Le coût devient plus élevé s’il y a dépassement.
  • L’utilisateur n’est pas propriétaire du véhicule avant la fin du contrat et la levée de l’option d’achat. Mais il reste tout de même responsable du véhicule loué. Il doit notamment s’assurer du bon entretien du véhicule et les réparations sont à sa charge s’il ne lève pas son option d’achat.
  • Le véhicule doit être entretenu à tout point de vue. Les petits chocs ou rayures seront pris en compte lors de la restitution du véhicule.

 

Quelles possibilités à la fin du contrat de LOA ?

Plusieurs possibilités s’offrent au locataire dans le cadre du contrat de LOA :

  1. Il lève l’option d’achat pour devenir propriétaire du véhicule. Il règle la dernière mensualité ainsi que le montant de la valeur résiduelle. Pas de mauvaise surprise pour son budget. S’il est totalement convaincu par la voiture, il est tout à fait possible de procéder à un achat par anticipation après un certain nombre de mensualités.
  2. Il peut également choisir de vendre le véhicule, sous des conditions définies par le contrat de location.
  3. L’utilisateur peut très bien restituer le véhicule. Si tout est en ordre (état de la voiture, kilométrage respecté…), l’organisme lui remet le dépôt de garantie ou lui facture des frais de remise en état.

 

Les assurances et garanties à prendre avec la LOA

Sur la route il est obligatoire de disposer d’une assurance Tiers, garantie Responsabilité Civil, même avec un véhicule en LOA. Pour une protection plus large, il existe bien évidemment la garantie Tous Risques. Opteven conseille également d’opter pour la garantie Perte Financière. Celle-ci permet notamment de couvrir l’automobiliste et de prendre en charge le restant dû du contrat de LOA en cas de sinistre et de perte totale (ou partielle selon les cas) du véhicule.

Pour que vous rouliez en toute tranquillité, le contrat d’entretien comprend les révisions périodiques selon les préconisations du constructeur et permet de mensualiser les dépenses.

Enfin, la Garantie Panne Mécanique est toujours une alliée précieuse lors de la panne d’un véhicule ! Elle permet de prendre en charge les frais de réparation de nombreuses pièces défaillantes !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *