Rouler sans contrôle technique, quels sont les risques ?

Le contrôle technique est un point de passage bien connu des automobilistes, il arrive cependant que l’on oublie de le renouveler. Qu’est-ce réellement que le contrôle technique et que risques-tu en cas d’oubli de renouvellement ? Nous t’accompagnons pour répondre à tes questions !

Qu’est-ce que le contrôle technique ? Où et quand le faire ? Qu’est-ce qui est vérifié ?

Le contrôle technique est un examen de ton véhicule qui va permettre de déterminer si celui-ci est en capacité de rouler en toute légalité sur nos routes. C’est un passage obligatoire pour toutes les voitures en France.

Lorsque tu achètes une voiture neuve, le premier contrôle technique doit être effectué dans les 6 mois précédant la date du 4ième anniversaire de ton véhicule (date d’achat), puis tous les 2 ans (sauf exceptions : voitures de collection, véhicules de plus de 3,5 tonnes, …).

Lors du contrôle technique et depuis la réforme datant du mois de mai 2018, les points contrôlés ont été renforcés, on compte 133 points de vérification (contre 127 avant la réforme) et la vérification de 610 défaillances possibles (contre 410 auparavant). Des points tels que les plaques d’immatriculation, les pneus, les freins, les phares et bien d’autres sont vérifiés.

Quels sont les risques et sanctions si tu roules sans contrôle technique ?

Si tu roules sans contrôle technique à jour, tu risques évidemment une sanction. Effectivement, le contrôle technique étant obligatoire pour les véhicules en France, rouler sans celui-ci t’expose à une amende forfaitaire de 135 € (minorée à 90 € si elle est payée sous 3 jours) et pouvant aller jusqu’à 750 €.

Les forces de l’ordre sont également dans le droit d’effectuer une immobilisation totale et immédiate du véhicule. Dans le cas d’un défaut de contrôle technique, ils peuvent aussi t’accorder une fiche de circulation provisoire, qui te permet de circuler pendant 7 jours (temps estimé pour effectuer les réparations).

Il y a également un volet « Assurance » à prendre en compte. En effet, si tu as un accident et qu’il s’avère que ton contrôle technique est en défaut, ton assurance ne pourra PAS t’enlever la couverture des dommages causés à une tierce personne, CEPENDANT la partie de ton assurance qui couvre tes dommages peut, elle, être invalidée !

Peux-tu acheter ou vendre une voiture sans contrôle technique ?

En France, seuls les professionnels possèdent une dérogation de l’état leur permettant d’acheter des véhicules sans ou en défaut de contrôle technique.

Lors de l’achat d’une voiture d’occasion, le contrôle technique est obligatoire pour tous les véhicules de plus de 4 ans et doit dater de moins de 6 mois.

Il est nécessaire pour effectuer le renouvellement de carte grise par le nouveau propriétaire.

Si tu ne connais pas la date de mise en circulation du véhicule et/ou la date du dernier contrôle technique, pas de panique, la date de mise en circulation est précisée sur la carte grise (B.). Le défaut de contrôle technique est considéré comme un vice de procédure et peut conduire à un remboursement avec annulation de la vente.

Même si le vendeur, insiste pour que le contrôle technique soit fait par l’acheteur (lors de négociations par exemple), ne cède pas ! C’est illégal et cela pourrait se retourner contre toi !

Donc lorsque tu achètes un véhicule d’occasion ou que tu en possèdes un, fais bien attention au contrôle technique, les conséquences peuvent être plus importantes que tu ne le penses !

Si tu souhaites en savoir plus sur le contrôle technique, renseigne toi sur l’article  Tout savoir sur le contrôle technique en 2020 !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *