Un point sur le nouveau malus écologique 2020

Bonus et malus écologiques existent depuis l’année 2008 pour nous inciter à acheter des véhicules moins polluants. Le principe est simple, tu choisis une voiture peu polluante, tu profites d’une aide financière. A l’inverse, tu choisis une voiture polluante, tu devras t’acquitter d’une taxe ! Alors vas-tu passer à la caisse si tu achètes ta nouvelle voiture cette année ?

 

Un malus qui monte en flèche pour 2020 en 2 phases

 

Le nouveau barème du malus écologique qui est applicable dès janvier 2020 se durcit par rapport à 2019. Le seuil minimal de déclenchement de cette taxe a été revu. Désormais, elle concerne les véhicules qui émettent au moins 110g/km (grammes de dioxyde de carbone émis par kilomètre) contre 117 g/km l’année dernière.

Le malus maximal passe lui de 10 500€ à 12 500€ pour les véhicules qui émettent 173 g/km ou plus. Pire, avec la comptabilisation de la nouvelle norme WLTP (une batterie de tests en condition réelle dans le cadre de l’homologation du modèle), le malus pourra atteindre 20 000€ dès le 1er mars 2020.

Le but est bien évidemment de limiter l’achat de véhicules trop polluants, particulièrement des voitures dites « sportives ». Donc prépare ton porte-monnaie si tu souhaites t’acheter la dernière Renault Mégane R.S ou Peugeot RCZ !

Tu veux t’acheter une voiture cette année ? Alors prends tes précautions et vérifie les informations concernant les émissions de plus de 4 000 véhicules sur Car Labelling ADEME. Tu pourras découvrir le montant du bonus/malus de chaque véhicule !

 

Comment fonctionne le malus écologique pour acheter un véhicule ?

 

Le malus écologique ne s’applique pas à l’achat de ton véhicule chez un concessionnaire. Il n’est pas non plus compris dans le prix de vente de base. Non, cette « écotaxe » est perçue lors de la création du premier certificat d’immatriculation d’un véhicule neuf. Plus clairement, au moment de payer la carte grise !

Le malus écologique doit être réglé en une seule fois. Il existe toutefois des exonérations selon certains cas :

  • Les voitures classées comme « véhicules automoteurs spécialisés » ou les voitures particulières carrosserie « handicap »,
  • Les véhicules achetés par une personne ayant la mention d’invalidité sur leur carte « mobilité inclusion »,

Il existe un autre cas, celui des familles nombreuses. Celles qui ont 3 enfants ou plus, peuvent se voir rembourser une partie du malus écologique, il faut compter une diminution du dioxyde de carbone de 20 g/km par enfant. Si tu es dans ce cas, remplis le formulaire de demande de remboursement de malus automobile !

 

Mais pour éviter tout ça, as-tu pensé à t’acheter un véhicule électrique ? Opteven te dit tout ce que tu as besoin de savoir sur cette tendance d’avenir !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *